topblog Ivoire blogs

jeudi, 22 novembre 2012

Politique : L’Infosdabidjan dévoile le nouveau Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan

L’Infosdabidjandaniel kablan duncan.jpg dévoile au grand public le nouveau Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, nommé mercredi, dont l’histoire semble peu connue des nouvelles générations.


Qui est Daniel Kablan ? Le nouveau chef du gouvernement qui est à l’état civil Duncan Kablan Daniel, a vu le jour, le 30 juin 1943, sur les terres de Ouéllé au centre-est de la Côte d’Ivoire (région de l’Iffou). Akan et originaire de Grand-Bassam (sud, région du Comoé) Kablan Duncan est marié et père d’un enfant.

En Octobre 1957, il a obtient le brevet d’étude du premier cycle (Bepc) suivi trois ans plus tard (Juin 1961) du baccalauréat "série Mathématique". Réputé brillant élève, il est admis en 1964 au concours d’entrée à l’institut commercial de Nancy (au cours duquel il a été 4ième au concours) et décroche en Juin 1967 le diplôme d’ingénieur commercial de Nancy (France). De 1967 à 1968, il se spécialise en Commerce International à l’Institut de Commerce International de Paris. Parallèlement à ces diplômes, Duncan est titulaire d’un Diplôme des Chambres consulaires Britannique et Espagnole à Paris (France) et d’un diplôme de Propédeutique (Anglais) obtenu à l’Ecole Supérieure de commerce de Bordeaux (France). Il a également une spécialisation en Espagnol et en Anglais des affaires.

Après ce cursus scolaire et universitaire du moins irisant, il intègre la vie professionnelle et est nommé en 1970 en qualité de sous-directeur des "Interventions et des Relations Economiques et Extérieures" jusqu’ à sa trentième année(1973). Il accède ensuite au Fond Monétaire international (Fmi) où il entre à l’institut pour suivre pendant six (6) mois les cours en "Analyse et politique financières", avant d’être recruté comme en 1974 comme "analyste appointé" au FMI.

Entre 1974 et 1986, il s’engage une carrière à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao), d’abord en tant que Chef de service des Etudes de l’Agence d’Abidjan, et à partir de 1978, il est promu au poste d’adjoint au Directeur National de le BCEAO pour la Cote d’Ivoire.

Kablan Duncan peut donc se targuer le mérite d’être un économiste chevronné qui a ses classes dans les hautes sphères bancaires et financières internationales.

Sans transition, en 1987, le bassamois natif de Ouéllé, est nommé Directeur Général des Caisses National de Prévoyance Social de Cote d’Ivoire(Cnps). Et retourne à Dakar (Sénégal) au siège de l’institution bancaire et financière sous-régionale pour occuper le poste de Directeur Central du Patrimoine et de l’Informatique.

A partir de 1990, la vie de Daniel Kablan Duncan prend un autre virage. Il va désormais exercer des activités gouvernementales. Ainsi, de novembre 1990 à Décembre 1993, il occupe le porte-feuille de Ministre délégué auprès du Premier Ministre chargé de l’Economie, des Finances, du Budget, du plan, du Commerce et de l’Industrie, dans le gouvernement dirigé par Alassane Dramane Ouattara, sous la présidence de Félix Houphouët Boigny.

Au décès du premier président ivoirien, Duncan est promu Premier ministre le 11 décembre 1993, lequel poste il occupera jusqu’au 24 décembre 1999, à la faveur du coup d’état militaire perpétré contre le régime Bédié en place, par le général Robert Guéï.

Dans la période 2000-2010, il s’est fait le plus discret possible, jusqu’à l’accession au pouvoir d’état de l’actuel chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Il entre au gouvernement Soro, en 2011 en qualité de ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères. C’est ce poste qu’il va occuper jusqu’au 14 novembre, lorsque le gouvernement Ahoussou Jeannot est dissous.

Le 21 novembre 2012, l’ancien Premier ministre d’Henri Konan Bédié, est à nouveau nommé Premier ministre par Alassane Ouattara.

Il fera face à de nombreux dossiers en suspens notamment la cherté de la vie, l’insécurité galopante, le chômage des jeunes et l’épineuse question de la réconciliation nationale. La tâche ne sera éventuellement pas aisée pour le nouveau locataire de la maison blanche du Plateau (Abidjan), même s’il estime qu’"il y a de l’espoir" à l’horizon.

Daniel Kablan Duncan qui va diriger le 15ème gouvernement de la république de Côte d’Ivoire, est selon des observateurs avertis dans son jardin pour avoir été premier ministre pendant six ans et a été un des artisans à l’époque, de un des artisans et acteurs de « la politique de stabilisation économique 1990/1993 , après la sévère crise économique des années 80" ; de la " Gestion de la dévaluation du franc CFA de janvier 1994" ; "Conception et mise en œuvre réussies du programme de relance économique de la Cote d’Ivoire 1994/1999".

Le nouveau chef du gouvernement ivoirien aime "la lecture et musique", en dehors de sa maîtrise des langues "française, anglaise et espagnole" et est un féru du sport notamment des disciplines comme "le football, la natation, le tennis et le Jogging", fait- on savoir.



Les commentaires sont fermés.