topblog Ivoire blogs

lundi, 10 septembre 2012

Politique : Wodié appelle à une "justice qui réconcilie"

Le président du Conseil constitutionnel ivoirien, Pr. Romain Francis Vangah Wodié, appelle à un usage de la justice au service de la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire, affirmant que l’une des trois missions fondamentales du juge est d’œuvrer à l’instauration et au maintien de la paix sociale.
wo.jpg
Usant de la métaphore "aiguille" pour symboliser la justice, le Pr. Wodié soutien qu’elle devrait servir à "raccommoder le tissu social abimé de la Côte d’Ivoire", après les années de crise. "Il est vrai que l’aiguille peut nous aiguillonner, mais son rôle premier c’est de raccommoder. "L’aiguille qui sert principalement à coudre, à raccommoder un tissu, mais qui toutefois peut piquer", a-t-il dit, ce lundi, lors de la rentrée solennelle du Conseil constitutionnel à l’Hôtel ivoire de Cocody (Abidjan).

En présence du président ivoirien, Alassane Ouattara, et des présidents d’institution, le président de la "juridiction suprême", qui prononçait sa conférence inaugurale, a appelé les acteurs du pouvoir judiciaire à "exercer leur propre indépendance pour dire le droit" ; "car, les menaces contre les juges peuvent venir des juges eux-mêmes", a-t-il dit, relevant que les deux autres missions de la justice sont : "dire la justice, c'est-à-dire la vérité du droit" et "rendre la justice et rendre justice".

"Le juge qui est un homme de droit ne doit pas confondre le droit et ses émotions personnelles. Le juge doit être sincère envers les justiciables. La justice est la légalité, mais aussi l’égalité car tous à égalité sommes soumis à la loi".

Les commentaires sont fermés.