topblog Ivoire blogs

lundi, 03 septembre 2012

Laurent Akoun condamné à six mois d'emprisonnement ferme

Le secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) a été condamné, vendredi, à 6 mois de prison fermes pour "atteinte à l’ordre public".images. 4.jpg


Le juge Koné Brahman n’a pas suivi le réquisitoire du parquet qui avait demandé 5 ans de prisons fermes contre le n°2 du parti de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo.


En plus de cette condamnation, Laurent Akoun, la sentence l’astreint à "un an de privation de droits civiques" et "un an d’interdiction de paraître sur le territoire national en dehors de son lieu de naissance".


Le parquet s’est appuyé, entre autres, sur des propos tenus récemment par le secrétaire général du FPI, invitant ses militants au soulèvement contre le pouvoir, pour convaincre la cour. Un article du quotidien "Notre voie", proche du FPI, relayant ces propos jugés "dangereux pour la paix sociale" a été brandi par l’accusation pour corroborer les charges contre M. Akoun.


Laurent Akoun avait été mis aux arrêts le 28 août, avant d’être inculpé pour "trouble à l’ordre public"

Les commentaires sont fermés.